Reportage France 3

Les amateurs de 4L sont nombreux en France. Huit millions de modèles sont sortis des usines Renault entre les années 60 et 90. En Dordogne, les équipes de France Télévisions ont rencontré des irréductibles du modèle.

Avec ses formes peu aérodynamiques, la 4L s’est souvent attiré les moqueries. C’est une voiture iconique, et une mine de souvenirs qui a marqué plusieurs générations de Français. Les fanas du club 4L Périgord bichonnent ces survivantes, qui ont chacune leur look particulier, comme la JP4. “C’est une 4L un peu spéciale, parce qu’elle a été mise en mode décapotable, c’est un modèle qui existe en moins de 100 exemplaires en France”, explique Guillaume LAUNES, le président de l’association 4L Périgord.

Dominique GALICIA est lui aussi un passionné. C’est avec une 4L qu’il a appris à conduire et fait une partie de sa carrière. “J’ai travaillé à La Poste pendant longtemps, et j’étais facteur en haute montagne, je conduisais une 4L, une fourgonnette, pendant 10 ans”, raconte ce dernier. Qui dit vieille voiture dit nécessairement mécanique. Le club 4L Périgord a son expert, Rudy JEANSON, un ancien opticien. “C’est une des voitures les plus simples à réparer”, assure ce dernier.

Source : https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/histoire/automobile-dans-le-perigord-aupres-d-un-club-d-inconditionnels-de-la4l_4877803.html

Les participants Reportage France 3